Tous les articles par Dave Jeffrey

J.P. Wiser’s 35 ans

Le monde des whiskys canadiens est un univers à découvrir et le distilleur ontarien Wiser’s en constitue un excellent exemple.

Après nous avoir impressionnés en 2016 avec le Lot 40, un produit d’entrée de gamme absolument phénoménal, Wiser’s nous a régalés en 2017 en sortant le Wiser’s 35 ans, le plus vieux whisky jamais produit par la distillerie. Embouteillé avec un taux impressionnant de 50 % d’alcool malgré son âge avancé, le Wiser’s 35 ans est un produit à découvrir.

Au moment de publier cet article, le Wiser’s 35 n’est pas encore disponible à la SAQ, mais (attention, scoop!) on nous a dit qu’il serait normalement en vente au Québec vers le début 2018.

Alex T. (93/100) : Un nez tout en légèreté avec les noix grillées, le sucre brun, un brin d’écorce de bois et quelques traces de pommes . En bouche, le whisky donne une impression sirupeuse avec un caramel au beurre onctueux, des épices sucrées et un peu de chocolat au lait. Une finale longue, mais douce : une touche boisée, de la cannelle, un peu d’orange, le tout enveloppé de caramel. Définitivement à essayer si vous en trouvez!

Dave (92/100) : Le nez est plutôt calme pour un whisky avec un taux d’alcool de 50 %. J’ai des notes chocolatées, vanillées ainsi que du caramel sucré. En bouche, c’est un beurre fondant, les noix, le chêne, le citron acidulé et la cannelle. La finale offre une belle longueur, avec le sucre en poudre, le caramel et la cannelle.

Distillerie : Hiram Walker & Sons Limited
Pays : Canada
Age : 35 ans
Alcool : 50 %
Format : 750ml
Prix : 164.95 $ (LCBO)

Publicités

Buffalo Trace Antique Collection – William Larue Weller Vintage 2016

Un whisky brut de fût à 67.7% d’alcool. Il est composé de 70% de mais, 16% de seigle et de 14% d’orge malté.

Dave (93/100) : Au nez : les douces épices, la vanille enivrante, le bois de chêne calciné. Le tout dans un équilibre sans faute hormis une légère et insignifiante pointe d’alcool, mais à près de 70%, c’est tout de même une prestigieuse balance dans l’ensemble. Les plus assidus pourront bien sûr ajouter une dulce d’eau au produit, mais il est ici authentique. En bouche, c’est du lourd, du puissant comme je les aime, les épices, les saveurs calcinées, les raisins amers, les dates et le cuir quelque peu typique de Buffalo Trace, mais avec beaucoup plus de grâce. Ce whisky est très enrobant en bouche, j’aimerais que cette saveur perdure quelques lustres de plus. La finale est soyeuse, douce, sucrée, caramélisée et plutôt persistante, quel délice.

Distillerie : Buffalo Trace
Pays : États-Unis
Age : No Age Statement
Alcool : 67.7%
Format : 750ml
Prix : 140$ (SAQ 2017)

Old Weller Antique Original 107 Brand

Cette édition limitée de bourbon distillée par Buffalo Trace est constituée de 75% maïs, 20% de blé et 5% d’orge maltée. Ce whisky n’a pas de notion d’âge mais serait vieilli en barriques pendant environ 7 ans.

Alex T. (92/100) : Un parfum enivrant  s’échappe de mon verre sur une belle longueur, faisant miroiter caramel au beurre, vanille, épices ainsi qu’un petit côté noix grillées. On arrive en bouche avec un caramel qui passe d’un doux crémeux à un plus calciné accompagné d’une légère vanille et quelques traces de fruits mûrs juteux. Finale bien structurée et longue, avec miel sucré, bois asséchant et fruits secs bien porté par la chaleur de l’alcool.

Dave (91/100) :  Au nez, le caractère calciné du bois est très présent, transporté par une pointe de vanille et de sucre en poudre. Fait étonnant, pour un bourbon de près de 54% d’alcool, aucun déséquilibre a priori. En prenant encore quelques instants, j’ai également des notes de jus de raisins, de pruneaux, de céréales et de maïs séché. Pouvoir, je m’y verserai le nez encore plusieurs heures. En bouche, les céréales et le bois séché, avec des notes très douces et sucrées. En finale, le caramel, le sucre chauffé au four et les raisins secs. Le tout est long et savoureux, je le trouve très équilibré, le nez, la bouche et la finale sont en harmonie.  Quoi dire de plus, j’adore ce whisky.

Distillerie : Buffalo Trace
Pays : États-Unis
Age : No Age Statement
Alcool : 53.5%
Format : 750ml
Prix : N/A

Port Charlotte 2007 CC : 01 Heavily Peated

Réservée au marché hors-taxes, cette édition de Bruichladdich est vieillie dans des barriques de chêne français et embouteillée à brut de fût.
Dave (93/100) : Ça sent définitivement la belle grosse fumée d’un BBQ l’été, ou bien encore le bacon rôti dont la graisse frétille dans le fond d’une casserole le matin. En bouche, c’est encore mieux. Ça rappelle le pulled pork style Memphis (sans en vouloir à Ricardo). La fumée est encore omniprésente. On y retrouve de la sauce sucrée mélangé à une tourbe grasse. La finale est plutôt longue avec des notes de caramel et le goût laissé en bouche est plutôt persistant. Bon, je vais aller m’acheter un rôti d’épaule de porc, moi!

 Alex T. (91/100) : On sent rapidement les odeurs bien bonifiées par le taux d’alcool élevé; feu de camp, bacon fumé et épices sucrées se mélange particulièrement bien. En bouche, un arrière-plan de tourbe accompagne des notes de poivre, de fumée de bois et une touche de sucre brun, même de cassonade! La finale est agréablement longue et  réconfortante. Je ne peux m’empêcher d’y remarquer des épices à bifteck avec un peu de caramel doux.

Distillerie : Bruichladdich
Région : Islay
Âge : 8 ans
Alcool : 57.8%
Format : 700ml
Prix : N/A

 

Highland Park 21 ans

Créé à l’origine pour le marché hors taxes, le Highland Park 21 ans a gagné le prix du meilleur single malt au World Whisky Awards 2009 et est maintenant disponible partout !

Dave (90/100) :  Au nez, c’est très floral, le miel, les agrumes la bruyère. C’est au niveau de la bouche que ça devient intéressant. C’est très puissant, des notes de vanilles, de lavande, de miel et de xérès. Les saveurs sont très prononcées et savoureuses. La finale est très mielleuse avec du zeste de citron et une touche de xérès.

Distillerie : Highland Park
Région : Orkney
Age : 21 ans
Alcool : 47.5%
Format : 700ml
Prix : 400$

 

Macallan 12 ans Double Cask

Dave (87/100) : Issu d’un mélange de maturation de fût de chêne américain (60%) et de chêne européen ayant contenu du xérès (40%) pour une période de 12 ans, nous avons le retour de la notion d’âge au Canada pour un produit Macallan. Au nez, c’est frais, même estival. Le citron, la mousse au chocolat et les raisins secs. En bouche, la vanille, les pommes, le miel et la crème fouetté, d’ailleurs, la texture semble très crémeuse. La finale est en mélange agile  de chocolat, de vanille et de xérès. Pour un whisky qui se dit ‘’Estival’’ le taux d’alcool est surement approprié, mais personnellement, je crois qu’il aurait gagné en saveur avec un petit 3% additionnel.

Distillerie : Macallan
Région : Highlands (Speyside)
Age : 12 ans
Alcool : 43%
Prix : Possiblement entre 100$ et 120$ à sa sortie en SAQ

Macallan Édition No. 1

Dave (89/100) : Oooh, c’est une belle édition de Macallan ici. Au nez, la cassonade, les agrumes style orange et citron mélangé avec un filet miel surmonté de cerises marasquins. La bouche est vineuse et épicés, très marqué par l’influence des fûts de xérès, avec encore une fois un côté sucré. La finale est citronné, vanillé agencé avec un zeste d’orange et le caramel écossais. J’adore!

Distillerie : Macallan
Région : Highlands (Speyside)
Age : No Age Statement
Alcool : 48%
Prix : n/d.
Format : 750ml