Bulles, Whisky et Gastronomie 2024 : la magie continue!

Chaque année, nous pensons que Bulles & Whisky a atteint son apogée, mais l’édition 2024 nous a prouvé que le meilleur reste toujours à venir! Cette année encore, l’organisation était impeccable et l’ambiance était au rendez-vous. Le choix de l’emplacement était excellent et offrait amplement d’espace pour permettre à chaque exposant de briller.

Pour vous donner une idée des joueurs qui étaient présents :

Dès notre arrivée, nous avons été accueillis par les grands noms comme Seagrams, Ardbeg et Glenmorangie, qui continuent leur tradition d’excellence, d’expérimentation et de renouvellement de leur gamme de produits.

Côté LVMH, nous avons pu confirmer que l’Ardbeg Day revient à Montréal en 2024! Pour l’occasion, on aura droit au lancement de la nouvelle édition spéciale Ardbeg Spectacular. Également, le Glenmoragnie Nectar d’Or revient avec une notion d’âge (16 ans) et sera disponible l’année prochaine en SAQ!

Mais, cette année plus que jamais, ce sont les distilleries locales qui ont véritablement capté notre attention. Le monde de la microdistillation est encore jeune au Québec et le panorama se transforme continuellement. Mais là, vraiment, on sent que le marché a atteint un nouveau seuil de maturité. Nos artisans d’ici sont en train de créer collectivement un univers où la tradition rencontre l’innovation. Les créateurs de spiritueux québécois ne se contentent pas d’imiter les produits des grandes marques internationales. Ils créent des produits uniques qui reflètent les traditions et le terroir d’ici.

Les artisans québécois qui ont capté notre attention

Les gens de Marianna (Mauricie) préparent en coulisses quelque chose de spécial. Tout en planifiant leur projet de déménagement au printemps, ils préparent le lancement d’un whisky aromatisé à l’érable. Ce n’est pas un concept nouveau, mais les artisans de la distillerie s’attendent à ce que leur produit se démarque des produits similaires sur le marché; attendez-vous à une fusion exceptionnelle de douceur et du caractère robuste, typique de leur région.

Chez St-Laurent (Bas Saint-Laurent), l’expérimentation n’est pas qu’un mot, c’est une philosophie. C’est quelque chose de vraiment beau à voir dans un marché jeune qui se cherche encore. On a eu un avant-goût de leurs versions expérimentales. Un conseil : si vous passez par le Bas-du-Fleuve, allez leur rendre visite, ça vaut le détour !

Chez Stadaconé (Capitale-Nationale), un virage vraiment intéressant s’opère  avec un focus renouvelé sur le grain à la bouteille. Il semblerait qu’ils ont plus de 26 000 litres de whisky en vieillissement. C’est à surveiller!

La Distillerie du Fjord (Saguenay–Lac-Saint-Jean), quant à elle, rappelle que l’artisanat pur et dur a toujours sa place. Sans whisky en vue pour l’instant, ils se concentrent plutôt sur des produits qui reflètent leur passion vinicole. Pour les amateurs de vins, gardez l’œil ouvert ; des surprises pourraient bien surgir de leur côté.

La Distillerie Euclide (Centre-du-Québec) est un beau reflet de deux caractéristiques essentielles de sa région d’origine : le développement durable et la culture de la canneberge! Leur gin à la canneberge, fabriqué à base de coproduits (pour ne pas dire déchets) de la transformation de la canneberge, permet de donner une deuxième vie au fruit. C’est réellement ingénieux!

La Distillerie CDSR du Granit (Estrie) s’est distinguée par son audace et sa créativité. Leurs produits, du gin aux pickles à la liqueur au café et piments forts démontrent leur soif d’expérimentation et leur esprit indépendant. En plus, si vous commandez chez eux, c’est la mère d’une membre de l’équipe qui viendra vous livrer votre commande en personne!

Tous les artisans québécois que nous avons rencontré nous ont régalé avec leur passion et leur savoir-faire, mais nous sommes d’abord et avant tout un blogue de whisky, alors quand quelque chose de spécial se passe dans le monde du whisky, c’est notre devoir d’en parler! Et il n’y a aucun doute : la distillerie Côte des Saints (Laurentides) marque l’arrivée de quelque chose de spécial dans le monde du whisky!

Côte des Saints est (à notre connaissance) la première distillerie québécoise à s’être dédiée dès le départ au whisky et à s’être tournée vers des experts internationaux du domaine pour se faire accompagner dans leur projet. Le modèle typique qu’on a vu dans les dernières années, c’est de commencer avec du gin et de progresser vers le whisky (ce qui est un cheminement raisonnable pour faire des revenus pendant que le whisky vieillit). Mais, chez Côte des Saints, le travail est dévoué au whisky. Et ça paraît.

Leur dévouement exclusif au whisky se reflète dans chaque aspect de leur processus de production. Ils sélectionnent avec soin leurs grains, mettent en œuvre des méthodes de distillation innovantes et accordent une attention particulière à la maturation. Le résultat ? Des whiskys d’une complexité et d’une finesse remarquables qui rivalisent facilement avec les produits d’importation. S’il y a une distillerie à surveiller pour le whisky actuellement, c’est Côte des Saints!

Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de tout visiter mais voici quelques photos sur l’organisation générale!

En quittant l’événement, une chose était très claire : l’industrie est en pleine effervescence, et nous sommes réellement ravis de pouvoir assister à cette révolution. L’avenir de la distillation québécoise s’annonce brillant et nous sommes impatients de partager chaque découverte avec vous!

À l’année prochaine, Bulles & Whisky!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑