Revue Au Nom du Malt 2023

L’année 2023 vient de tirer sa révérence! Comme le veut la tradition, voici donc notre résumé des faits marquants dans le domaine du whisky et nos coups de cœur de l’année.

Cette année revêt d’ailleurs une signification particulière, car elle marque notre 10e anniversaire! En 10 ans, nous avons publié plus de 650 articles, évaluations, annonces, et couvertures d’événements. Avant de passer aux choses sérieuses, nous levons notre verre aux 10 prochaines années en votre compagnie!

Notre année en quelques lignes

2023 a marqué le retour à la normale des événements au rythme d’avant-Covid : dégustations privées, événements publics, bénévolat, présence média. On a été bien occupés cette année! On a même pu reprendre officiellement nos visites de distilleries qui étaient pas mal sur pause depuis les dernières années.

C’est rafraîchissant de pouvoir faire de la route à nouveau pour visiter les nouvelles distilleries québécoises qui ont vu le jour et discuter avec les artisans qui sont en train de façonner le milieu naissant du whisky d’ici. On a également démarré une collaboration avec les Enthousiastes de Whisky afin de discuter, débattre et informer sur certains produits et nouvelles. On aime bien ça pouvoir s’impliquer davantage dans des projets de passionnés, ça c’est certain!

Canadian Whisky Awards

Fidèles au poste, nous avons eu encore une fois l’honneur de juger les Canadian Whisky Awards. Cette 14e édition de l’événement a vu une hausse notable des candidatures, passant de 156 à 169. Les résultats ont révélé de nouveaux venus prometteurs comme Paradigm, tandis que des noms familiers tels que Two Brewers continuent de briller dans ce prestigieux classement.

Voici les gagnants des catégories « of the year » pour 2023 :

  • Whisky Canadien de l’année – Paradigm Spirits 2022 Heritage Collection
  • Whisky à base de maîs de l’année – J.P. Wiser’s 18 Year Old
  • Whisky à base de blé de l’année – LMD Whisky Release no.0005-Straight Wheat
  • Whisky à base de seigle de l’année – GrainHenge Arrowwood
  • Single Malt de l’année – Two Brewers Release 41
  • Whisky blended de l’année – Wayne Gretzky Distillery No.99 Maple Cask Whisky
  • Whisky d’assemblage mixte de l’année – Crown Royal Aged 30 Years
  • Esprit de malt de l’année – DEVINE Distillery Ancient Grains ‘Young Whisky’
  • Whisky de grain alternatif de l’année – Last Straw Distillery Rice Whisky
  • Whisky à saveur ajoutée de l’année – Crown Royal Golden Apple Aged 23 Years
  • Whisky à base de crème de l’année – Forty Creek Original Cream

Flambée des prix!

La dernière année a été marquée par des augmentation significatives de prix pour plusieurs whiskys. Bon nombre de ces augmentations touchent des whiskys classiques et incontournables, des éditions que nous pouvons habituellement acheter les yeux fermés. Bien que cette tendance soit mondiale, elle est particulièrement marquée au Québec.

À titre d’exemple, en 2022, le Lagavulin 16 ans et le Highland Park 18 ans se vendaient respectivement 123.50$ et 200.00$, alors que le prix affiché est désormais de 174,75$ et de 389,25$. Cela représente une augmentation d’environ 42% pour le Lagavulin et 95% pour le Highland Park. D’autres produits, tels que le Talisker 10 ans et le Bowmore 15 ans, ont eux subi une augmentation avoisinant 22%.

L’augmentation des prix impacte la disponibilité des bouteilles à moins de 100 $. En conséquence, notre article sur les meilleurs whiskys à moins de 100 $ a été ajusté afin de cibler ceux sous la barre des 125 $. Ce fut une décision déchirante à prendre, mais c’est réellement devenu difficile de suggérer des produits séduisants ET accessibles.

L’année 2023 s’est révélée être marquée par une multitude d’initiatives marketing et de partenariats avec l’industrie automobile, mettant en avant des éditions telles que Bentley Motors et Macallan, Kilchoman et Land Rover, Jack Daniels et McLaren ainsi que Bowmore et Aston Martin. Nous sommes réticents à conclure s’il s’agit simplement d’une stratégie visant à augmenter les prix ou si ces collaborations apportent une valeur significative aux produits. Toutefois, d’après les éditions que nous avons eu l’occasion de déguster jusqu’à présent, on a quand même eu de belles surprises.

La SAQ met la main sur quelques trucs. Et oui!

Il est intéressant de noter que malgré les critiques fréquentes envers notre monopole d’État pour son manque de variété, l’année 2023 a vu l’arrivée de quelques joyaux dans notre belle province. Étonnamment, plusieurs whiskys figurant dans notre top 5 cette année proviennent de la SAQ. De plus, des éditions très prisées, notamment de Glenallachie (série de finition en fûts de vin, single cask PX et 15 ans) et Kilchoman (Blanc de blanc, Calvados, Mezcal, Tequila, Madère, etc.), ont trouvé leur place chez nous. Il est à noter que Bunnahabhain, Big Peat et Talisker ont également proposé quelques pépites intéressantes. Nous espérons voir une amélioration continue de leurs efforts en 2024.

On a également salué l’arrivée d’un embouteilleur privé que l’on aime bien sur le site web de la SAQ : Càrn Mòr. Offrant des whiskys avec un rapport qualité-prix dur à battre, cet embouteilleur permet aux amateurs de découvrir de nouvelles facettes de distilleries connues et moins connues.

Le Québec toujours en évolution

Cette année particulièrement, nous avons observé un intérêt grandissant de la part des microdistilleries québécoises pour la production de whisky. Nous avons eu l’opportunité de visiter plusieurs de celles-ci, d’évaluer leurs produits et même d’en juger quelques-uns dans le cadre du Canadian Whisky Awards.

Il est remarquable de voir à quel point certaines distilleries s’investissent pour développer leur expertise dans le but de produire des whiskys de haute qualité pour leurs clients. Plusieurs nous ont confié avoir tiré des leçons précieuses de leurs erreurs passées, ce qui leur a permis de gagner en maturité, de perfectionner leur processus de distillation et de continuellement améliorer la qualité de leurs produits. En 2023, les produits de Cirka et de la distillerie Côte-des-Saints ont particulièrement retenu notre attention. D’ailleurs, nous avons récemment eu la chance de visiter les installations de cette dernière et un article détaillé sera prochainement publié afin de partager notre expérience plus que positive.

La SAQ a profité de la montée en popularité des spiritueux québécois pour établir de nouvelles normes d’affichage afin de mieux informer les consommateurs et ça, on aime bien. En voici les détails :

ORIGINE QUÉBEC : Produit élaboré entièrement au Québec, du grain à la bouteille.
PRÉPARÉ AU QUÉBEC : Fabriqué au Québec, mais contenant des ingrédients d’ailleurs dans le monde.
EMBOUTEILLÉ AU QUÉBEC : Produit d’ailleurs dans le monde, mais embouteillé au Québec.

Un point plus négatif selon nous et selon les témoignages de plusieurs distillateurs : notre monopole d’État se fait de plus en présent et plusieurs fermetures seraient anticipées. Notons d’ailleurs les difficultés financières de la distillerie Saint-Laurent, un fleuron du Bas-du-Fleuve, qui ne sont pas passées inaperçues. L’Union québécoise des microdistilleries souligne que les charges financières imposées à ses membres sont considérables et pénalisent ceux-ci. Bien que ce constat soit triste, nous espérons que leurs préoccupations seront entendues et que des ajustements seront apportés à ces entrepreneurs locaux à l’avenir. La microdistillerie est un marché encore jeune au Québec et, tant qu’il ne sera pas plus mature et stable, il serait vraiment intéressant que la SAQ se positionne davantage comme une alliée des artisans.

Notre TOP 5 de 2023

#1 – GlenAllachie 12 ans PX Puncheon cask #2782

Un whisky dessert autant succulent que licoreux. Sans aucun doute le meilleur de sa catégorie pour 2023! De plus, il s’agit d’une exclusivité SAQ dont tout le monde a pu profiter au Québec!

#2 – BenRiach Peated Oloroso 14 ans cask #585

Malheureusement une exclusivité Total Wine & more, une chaîne de magasins spécialisée en alcool aux États-Unis, ce BenRiach assemble à merveille les arômes de chocolat et de tourbe!

#3 – Kilchoman Blanc de Blancs finish cask #1109/2016

Probablement le whisky le plus unique de notre Top 5 avec une finition particulièrement unique et bien intégrée. C’est le genre de produit qu’on déguste encore et encore pour y découvrir de nouveaux aspects!

#4 – Kilchoman Madeira Matured 2021

Encore un Kilchoman, et oui! La série spéciale de 2022 a su impressionner avec un whisky riche, fruité et merveilleusement bien assemblé.

#5 – Laphroaig 16 ans (2021)

Une expérience intéressante pour constater l’évolution de Laphroaig au moment où celui-ci laisse tempérer la tourbe et transige vers d’autres saveurs!

Les navets de l’année

On a deux candidats cette année, pour deux raisons tout à fait différentes.

#1 – Artist in Residence – Whisky Canadien Lot 002

Le marché Québécois et sa jeune expérience laissent transparaître quelques fois certains produits lancés trop tôt. Cette édition de AiR est un exemple qui aurait probablement mérité quelques années en plus pour gagner en balance et en complexité.

#2 – A.D. Rattray Tamdhu 9 ans cask #352

Trop d’alcool, ca existe? Oui! Avec ce Tamdhu, on en a définitivement trop pour notre argent et même avec une dilution, l’alcool est encore fortement présent. C’est rare que c’est le cas, mais ça arrive qu’une version brut de fût aurait dû être revisitée avant l’embouteillage.

En route vers 2024!

C’est certainement un excellent début pour l’année 2024. Les dégustations publiques semblent être à l’honneur partout, et les visites de distilleries reprennent leur cours. Cette reprise des activités offre aux amateurs de whisky une belle opportunité de découvrir de nouvelles saveurs, d’approfondir leurs connaissances et tout comme nous, de partager leur passion. Souhaitons que cette tendance se poursuive tout au long de l’année afin d’offrir des expériences enrichissantes et des découvertes gustatives mémorables pour tous. Cheers!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑