Kilchoman Calvados Finish cask #323/2014

Provenant d’un seul fût et embouteillé pour la SAQ, cette édition de Kilchoman a principalement passé sa vie dans un ex-fût de bourbon pour ensuite subir une finition en ex-fûts de Calvados. Le Calvados étant une eau-de-vie provenant de Normandie (France) obtenue par distillation de pommes ou de poires. Fait intéressant, le calvados doit avoir maturé pendant au minimum deux ans en fûts de chêne avant d’être embouteillé, ce qui lui donne la mention «VS».

Alex (86/100) : Au nez, ça démarre plus sur le thème des épices qu’autre chose, avec pas mal d’acidité également. Côté notes, on a le sel de mer, le citron frais, le pamplemousse, le bois sec et une bouffée de fumée blanche. Je trouve que c’est plutôt en bouche que le Calvados fait son apparition. On y trouve la compote de pommes, la cannelle, les abricots, les poires et la jeune tourbe. La finale est de longueur moyenne avec un léger côté astringent, principalement sur les notes de pelure d’orange, de bananes, de caramel puis suivi d’un retour du sel et se terminant sur une bonne dose de fumée de feu de camp.

Dave (87/100) : Le nez est tourbé et maritime, beaucoup plus que ce à quoi je m’attendais d’un whisky ayant subi une finition en fûts de Calvados. Hormis cela, j’ai également la présence de citron et de pelure de pomme. En bouche, c’est fruité avec la poire et la pomme qui arrivent en force. La tourbe est toujours bien présente, ainsi que le sel de mer et la fumée blanche. Le whisky démontre une certaine acidité en bouche qui semble provenir du Calvados, mais cela n’est ultimement pas si désagréable que ça. La finale est d’une longueur plus que satisfaisante et laisse un goût tourbé et sucré.

Distillerie : Kilchoman
Région : Islay
Age : 7 ans
Alcool : 56.4%
Format : 700ml

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑