fbpx

Laphroaig Cairdeas 2021 PX Cask Strength

Laphroaig continue sa série annuelle Cairdeas en 2021 avec cette fois-ci une édition avec trois maturations distinctes. On démarre avec un vieillissement classique en ex-fûts de bourbon américain, puis en petits fûts, soit des « quarter cask » et finalement en ex-fûts de xérès Pedro Ximenez. Également, le tout est embouteillé à brut de fût!

Alex T. (92/100) : C’est rare que je mentionne cet aspect, mais la couleur de ce Laphroaig est vraiment captivante : une espèce de mélange entre le bronze et l’acajou. Au nez, on se rend compte rapidement du taux d’alcool élevé si on s’approche trop du verre. Mais quand on s’y lance, Wow, quelles odeurs riches et enivrantes! On y trouve les prunes, raisins rouges, cerise noire, le charbon, la poudre de cacao et la tourbe noire terreuse. En bouche, la texture est incroyable et les saveurs sont vibrantes. Côté notes on a le bois calciné, la fumée de feu de camp épaisse, la réglisse rouge, le chocolat noir, la menthe poivrée et une bonne dose de fruits secs. La finale est longue (et tant mieux!), apportant un gros panier de fruits rouges mûrs, le cuir, la tourbe crasseuse, les noix salées et on termine avec un côté médicinal. À mon avis, le meilleur Cairdeas des 5 dernières années sans hésiter!

Dave (91/100) : Un nez poussiéreux avec des notes de cerises rouges juteuses, de chocolat noir, de vin rouge, de cassonade et de bois sec. La bouche est très puissante, j’ai encore le même côté poussiéreux qu’au nez avec une texture plus qu’intéressante. J’ai le feu de camp éteint avec la braise du bois qui meurt lentement et un côté charbon de bois, cendre, cerises concentrées avec un petit sirop comme dans les salades de fruits sucrées. La finale est très axée sur les fruits rouges, les grillades sur le BBQ et le côté fumé de bois calciné, persiste longtemps et se mélange avec une tourbe noire et un gros sel qui me fait saliver sans cesse. Même s’il s’agit d’un whisky sans mention d’âge, je crois qu’il doit y avoir un certain vieillissement pour aller chercher ces saveurs. C’est peut-être la maturation des dans plus petits fûts qui a permis une accélération du procédé chimique menant à ces saveurs, mais je dois dire que cela vaut la peine, car il s’agit d’un whisky somptueux.

Distillerie : Laphroaig
Région : Islay
Age : Sans notion d’âge
Alcool : 58.9%
Format : 750ml

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑