fbpx

Revue Au Nom du Malt 2021 : dégustons à la maison!

Chaque année, vers le mois de février, nous aimons faire un retour sur l’année précédente afin de soulever ce qui a marqué le monde du whisky au cours de cette dernière. À la fin de l’article, vous trouverez également notre traditionnel top 5 de l’année ainsi que le récipiendaire de notre très prestigieux prix de… navet de l’année!

Une année d’adaptation et de patience

2021 a été plutôt tranquille au niveau des événements, mais ça ne veut pas dire qu’il ne s’est rien passé! Entre les restrictions qui ont rendu possibles très peu d’événements et la grève des employés aux entrepôts de la SAQ qui a grandement réduit la sélection de whiskys, on n’a vraiment pas été très gâtés sur les découvertes, c’est certain.

Parlant de la SAQ, on a d’ailleurs constaté une montée des prix des whiskys en général. Trouver des whisky sous la barre des 50$ devient de plus en plus compliqué et de moins en moins de single malt écossais avec une mention d’âge se retrouve sous la barre des 100$. Pour certaines distilleries, la qualité devient un facteur plus important que la quantité. Un exemple frappant est celui de Glendronach qui a retiré la mention « non filtrée à froid » de ses embouteillages.

Quelque chose de positif par contre, pendant les périodes où les restrictions étaient plus relâchées, on a pu voir que certains établissements spécialisés en whisky ont eu l’occasion de faire 1 ou 2 événements pour tenter de relancer la vapeur. On a également pu sortir de notre caverne pour animer quelques événements durant l’année. Ce fut de courte durée, mais c’était génial de pouvoir retourner sur le terrain pour pouvoir rencontrer les amateurs de whisky de la région en personne!

Un bon coup : l’événement Bulles, Whisky & Cie ont pris l’initiative de retenter le coup en présentiel avec la 7e édition de leur événement. L’utilisation d’une formule hybride en classe de maître (places limitées en présentiel et illimitées en ligne) a permis de respecter les consignes sanitaires en place et de pouvoir participer de la façon de notre choix.

Quelques belles nouveautés

2021 a vu apparaître le système de loterie de la SAQ pour les éditions limitées ou rares, ce qui a pu aider un peu sur un problème que les amateurs relèvent depuis bien longtemps! Ce n’est pas un système parfait, mais au moins tout le monde peut avoir une chance égale d’accéder à des produits limités plutôt que de devoir attendre le jeudi à 00:00:01!

Côté québécois, plusieurs nouveaux whiskys ont vu le jour: le whisky no.3 de Cirka, le whisky noir de Beauregard et le single malt de Peter McAuslan’s. On espère avoir l’occasion de les essayer prochainement pour pouvoir vous faire part de notre avis! On peut certainement confirmer que Cirka va dans la bonne direction depuis qu’on a essayé la version no.2!

Canadian Whisky Awards 2021

Nous avons également pu remettre notre chapeau de juge pour l’édition 2021 des Canadian Whisky Awards! Avec plus d’une centaine d’échantillons, on a pu y découvrir des produits exceptionnels tels que le Canadian Club 43 ans Chronicles, le Lot no.40 Dark Oak (malheureusement indisponible au Québec au moment de la rédaction de cet article) et le puissant Alberta Premium Cask Strength.

Pour la liste complète des gagnants de cette année, c’est ICI et pour le dévoilement officiel c’est . Une bonne nouvelle est qu’on a pu constater l’augmentation en popularité des whiskys canadiens dû au nombre d’entrées à cette édition et la qualité des produits qui ne cessent de croître. La multiplication d’éditions canadiennes limitées et le nombre grandissant de distilleries qui se lance dans la création de whisky devient de plus en plus intéressant pour les amateurs d’ici (et nous bien sûr!).

Avant de terminer et de vous dévoiler notre top 5 de 2021, nous souhaitons offrir une mention spéciale à Passion Whisky Québec qui a remué ciel et terre pour nous donner accès à des embouteillages exclusifs avec une société d’État plus ou moins conciliante. On a vu des petites perles comme l’édition d’inauguration de la distillerie d’Isle of Raasay, des whiskys de Two Brewers au Yukon et plusieurs produits d’embouteilleurs dispersés un peu partout sur la planète, tel que la France, le Japon, la Norvège et même l’Argentine.

Notre top 5 de 2021

#1 – Bunnahabhain Hand Filled 11 ans Manzanilla

Il n’y a pas mieux que de citer directement à partir de l’évaluation : « En résumé : riche, salivant à souhait, et c’est définitivement un défi de se retenir de vider la bouteille en ce moment. » et « Wow, j’en veux encore. »

#2 – J.P. Wisers 22 ans Cask Strength Port Cask

Et oui, un whisky canadien dans notre palmarès! Et celui-ci n’a absolument rien à envier aux scotchs de ce monde. Un assemblage excessivement bien réussi avec le porto en premier plan. Le tout, bien entendu, réalisé par le Dr Don Livermore.

#3 – Ledaig 10 ans – Artist #5 (cask #900179)

Notre première découverte de la gamme « Artist » avec ce Ledaig. Avec celui-là, on a un brut de fût puissant avec une texture vraiment intéressante.

#4 – Kilchoman Fino Sherry Matured (2020)

Édition spéciale chez Kilchoman pour 2020 utilisant une maturation de xérès de type Fino. Un thème de saveurs unique qui mérite une place à la 4e position!

#5 – GlenAllachie 10 ans Cask Strength batch #5

Une distillerie qu’on a pu explorer en 2021 et se délecter. Cette édition intègre à merveille différentes finitions pour construire un whisky riche et puissant qui nous a impressionnés. Pour un 10 ans d’âge à un prix très accessible, c’est une bouteille à acheter les yeux fermés.

Le navet de l’année

Connoisseurs Choice Auchroisk 1994 – Gordon & Macphail

On est très loin d’un whisky horrible ou débalancé, mais juste…. ordinaire et très en dessous des attentes pour un 17 ans d’âge. Un produit qu’on voit rarement sur les tablettes, mais le côté unique s’arrête là.

Direction 2022!

Nous souhaitons de tout coeur avoir une année 2022 un peu plus « normale » afin de pouvoir vous divertir à nouveau.

Nous souhaits pour l’année 2022 :

  • Une plus grande sélection de whisky à la SAQ
  • Une société d’État qui écoute ses amateurs
  • Notre plus grand souhait : que les distilleries du Québec puissent vendre leurs produits sur place sans avoir à payer l’ensemble des frais exigés par le gouvernement du Québec (55%).

Merci à nos amis de la Distillerie de Québec pour cette image qui explique bien la situation!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑